À la rencontre de son enfant intérieur

À l’intérieur de nous, tout au fond de nous, sommeille le petit enfant que nous avons été. Son état est celui dans lequel nous l’avons laissé en grandissant physiquement. Il se réveille principalement lorsque nous sommes en réaction face à un évènement stressant. Ce peut-être tout ou rien. Du moment, que nous sommes en réaction, c’est que ce n’est plus l’adulte en nous qui s’exprime mais l’enfant blessé, meurtri qui prend le dessus et se met en lumière. Il se peut que nous ne le remarquions même pas, que nous pensions que cette réaction est notre mode de fonctionnement. Ce qui n’est pas faux en soit. Seulement, ici, nous régressons et se sont nos blessures émotionnelles qui prennent le dessus et nous mettent hors de nous.

Amener une conscience vers son enfant intérieur

Le premier pas vers une guérison de son enfant intérieur, est de voir que lorsque je suis en réaction face à un évènement quelconque, c’est mon enfant intérieur qui s’exprime. Amener une conscience à ses modes de fonctionnement, à ses mécanismes de survie permet le premier contact pour avancer sur ce chemin de guérison.

Ensuite, il s’agit de choisir d’aller à sa rencontre. De le choisir avec le cœur et de permettre une rencontre en douceur entre l’adulte et l’enfant qui se mélangent à l’intérieur de nous.

Il existe beaucoup de moyens pour contacter et guérir son enfant intérieur. En voici, un.

Écriture

Pour nous accompagner sur ce chemin, l’écriture est un merveilleux moyen. Déposer sur le papier des mots, des larmes avec amour et douceur. Laisser la vulnérabilité s’exprimer et être une maman pour ce petit enfant, nous permet de libérer au niveau quantique ce petit être qui pleure encore à l’intérieur de nous. Ci-dessous, je vous partage un poème écrit par Yaël Catherinet Buk que j’aime beaucoup. Les vibrations d’amour et cette intention de guérison qui émanent de ce poème amènent, à mon sens, une paix intérieure et beaucoup de douceur.

Expérimenter ce qui vibre pour vous. Vous pouvez le lire et ensuite vous laissez embarquer dans l’écriture automatique en partant de l’intention d’écrire à votre enfant intérieur. Tout est possible. Soyez à l’écoute de ce qui fait sens pour vous. C’est votre chemin.

Que votre chemin de guérison soit rempli d’amour.

Lettre poétique pour guérir mon enfant intérieur

Oh, mon enfant, cueille-moi.

Oh, mon enfant, aime-moi.

Je viens à toi,

guérir la petite fille blessée,

triste et perdue dans ce noir,

dans cette interminable attente.

Je viens te prendre dans mes bras

et retrouver ton sourire,

une étincelle, un éclat.

Oh, mon enfant, je suis toi,

assise au milieu de nulle part

dans ce vide où je ne comprends pas.

Je fais ces pas de réconfort

et de paix pour me consoler.

Retrouver les peines, les hématomes et les panser.

Comprendre en conscience sans jugement

l’histoire passée,

pour y déposer la lumière attendue.

Viens, oh, mon enfant, petite fille aux cheveux dans le vent.

Regardons ensemble, regardons le temps,

nos marelles, nos coloriages.

Regardons les silences et incompréhensions.

Soignons ensemble, main dans la main,

fille, jeune-femme, femme…

Tout est là et le sera!

Reprenons ce qui a été fait et cicatrisons.

Déposons des arcs-en-ciel, des pastels

et les craies de la beauté de l’enfance

pour reconstruire, redessiner

et apprendre à s’aimer.

Je te love dans mes bras moi la femme, l’enfant.

Je te donne l’amour.

Je te donne la clé de la guérison et des champs…

Et oui, courons à vive allure,

libres du passé et de demain.

Brûlons dans un grand feu de joie

tout!

Rions, oui rions!

Rions comme des enfants

d’un éclat de rire

Amour, joie, pardon, à toi mon enfant.

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.