Quand les masques tombent

Il y a un moment dans la vie où l’on n’a plus envie de jouer un rôle. On a juste envie d’être soi et de le vivre en toute quiétude.

Fini de faire semblant de rire à des « blagues » qui nous dérange. Fini de faire semblant d’apprécier quelqu’un ou quelque chose par la simple crainte de blesser l’autre ou de ne plus être accepter en tant que personne.

Terminé ces faux-semblants et ces hypocrisies qui nous rongent de l’intérieur.

Ce moment quand il arrive est une délivrance. Enfin, les masques tombent et l’élan de vie qui est en nous et qui ne demande qu’à s’exprimer peut simplement ÊTRE.

Être, cela peut paraître flou au début mais plus nous avançons sur ce chemin et plus nous comprenons ce que cela signifie.

Réussir à dire; JE SUIS. Tout simplement; JE SUIS. Tout humblement; JE SUIS.

Nous sommes bien plus qu’un prénom, qu’un métier, qu’une passion, qu’une femme, qu’un homme. NOUS SOMMES et NOUS EXISTONS.

J’ai longtemps été cette gentille fille qui avait peur de ne pas être accepté, peur de ne pas être aimé. Qui avait peur de déranger. La peur dictait mes pas, dictait mes choix. J’ai beaucoup travaillé sur moi, vraiment beaucoup. J’ai commencé en travaillant sur mes blessures, mes corps de souffrance en allant voir une kinésiologue. J’ai beaucoup lu également de livres traitant des sujets tels que la psychologie, la spiritualité, le développement personnel. J’ai beaucoup étudié de sujets, de méthodes. Je n’ai pas tout compris mais au fil du temps et de mon envie de me connecter à moi-même, à ce besoin de dire « Bye Bye la peur et bonjour la vie » j’ai commencé à me rencontrer réellement et sincèrement.

Puis, tout a changé. La peur a laissé place à l’audace. J’ai commencé une formation en kinésiologie. Puis, j’ai enchaîné les stages, les ateliers, les formations qui me parlaient et m’appelaient. Aujourd’hui, je me sens libre. Libre d’être. Cela plaît, cela ne plaît pas, ce n’est pas mon problème. Je choisis de vivre et de guider les personnes qui ont aussi cet élan de vie qui démange et qui aimerai pouvoir le laisser s’exprimer mais qui ne savent pas comment faire. J’ai choisi de travailler au mieux-être des autres, des gens qui m’entourent, à mon mieux-être également. On n’arrête jamais de travailler sur soi.

Je vous partage ce bout de moi, non pas pour vous dire, je suis génial 🙂 je le fais pour vous dire, c’est possible. Tout est possible. Il suffit de le décider et de travailler à la réalisation de ce magnifique et grand projet qu’est la rencontre de son MOI intérieur.

Nous sommes tous des poussières d’étoiles et nous méritons tous de vivre la vie que nous désirons.

93a6c37fa49faec08ee86c2a8f667e7b

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s