Non classé

Et si tu ralentissais

Nous vivons dans une époque où tout doit aller vite. Vite se lever, vite se préparer, vite faire pipi, vite manger,…. Il y a quelques années, j’étais tombée sur un livre génial qui parlait justement d’aller à contre courant de cette frénésie, qui parlait de ralentir, de prendre le temps. Je te mettrai en bas de l’article une photo de la couverture et ses références si cela t’intéresse.

J’étais aussi comme ça, je parlais vite, je travaillais vite, je pensais vite,… jusqu’à me perdre totalement et ne plus voir l’essentiel. Il est nécessaire et tu le découvrira si ce n’est pas déjà fait de se perdre totalement pour ensuite pouvoir se trouver.

Il m’a fallu du temps pour entendre réellement les messages de ce livre. Du moins, comprendre ça a été très rapide mais vraiment entendre et mettre en place les choses autour de moi pour ralentir, cela a prit du temps.

Accepter que cela puisse prendre du temps est un excellent début pour avancer sur ce chemin de la découverte de Soi. Rome ne s’est pas faite en un jour comme dit l’autre 🙂

L’important c’est de vivre l’instant, d’être conscient à ce moment; de chaque mouvement, de chaque décision, de manière à clairement voir la responsabilité que nous avons dans nos actes au quotidien. Nous sommes nos propres créateurs ❤

Libère toi de cette frénésie de vitesse et de tout faire vite,vite. Laisse toi vivre, respire, prends le temps d’Etre.

CVT_Eloge-de-la-lenteur_2707

Yes you can!! 😉

Mélanie

Non classé

Les pas pour se découvrir

Voilà, tu as pris le temps de t’arrêter pour t’observer, pour te découvrir. Je te félicite 🙂

Qu’as-tu ressenti? Qu’est-ce que le fait de t’arrêter et de ne rien faire a réveillé en toi?

Comment te sens-tu?

Vivant/e?

La deuxième étape consiste à continuer de faire ces arrêts en y ajoutant des observations un peu plus ciblée.

Que se passe-t-il dans ta tête? Y a-t-il un flot de pensées qui t’envahit quotidiennement, à longueur de journée? Si oui, il est temps de faire le tri de ces pensées. Et aussi de distinguer tes pensées de tes idées.

Les pensées proviennent de ton mental. Ton mental est en quelque sorte; le rabat joie de service. Celui qui réveille tes peurs. Celui qui t’empêchent d’avancer et de te découvrir dans ta globalité.

Il est utile mais il ne doit pas devenir le maître de ta vie.

Les idées proviennent de ton MOI profond, de ton coeur. Les idées sont des élans de vie qui s’éveillent en toi et qui ne demandent qu’à être entendus et mis en pratique.

Pour les différencier, les pensées sont souvent liées à nos peurs, à nos croyances limitantes, à notre éducation,… Les idées sont plutôt des envies, des suggestions positives et motivantes qui nous donnent un sentiment de joie quand elles passent dans notre tête.

Le but de cet exercice est de faire diminuer en intensité les pensées et de faire monter en intensité les idées.

Rien de plus, rien de moins. Simple mais pas facile au début. Puis, plus tu le fera, plus se sera évident de les différencier. Tu verra même qu’à un moment donné, tu ne prêtera même plus attention à ces pensées parasites et simplement les idées émergeront et seront d’un limpide pour toi.

Notes tes idées et observes ce qu’elles ont à te donner.

Je t’envoie toutes mes pensées lumineuses ❤ Tu as le pouvoir en toi, reprends le, il t’appartient. ❤

Mélanie

 

 

Non classé

Le premier pas pour se découvrir

Ces derniers temps, je rencontre un certain nombres de personnes, surtout des femmes, qui aimeraient apprendre à se connaître mais qui ne savent pas par où commencer ou tout simplement comment s’y prendre.

Elles se sentent perdues, ressentent réellement le besoin de se découvrir mais tout ça leur paraît être une montagne infranchissable et éprouvante.

Je me dis que cela peut être intéressant d’aborder ce thème ici avec toi. Peut-être es-tu également dans cette situation.

Pour commencer, il faut prendre le temps. Prendre le temps de se poser, de se relaxer et de se rencontrer. Cela ne se fera pas en 5 minutes. Du moment que tu es ok avec ça, tu peux t’installer.

T’arrêter pour t’observer, T’arrêter pour voir tes failles, tes richesses, tes besoins. T’arrêter pour te découvrir.

Quand un train passe à grande vitesse, tu ne vois rien. Tu perçois un cylindre qui défile alors que quand le train est arrêté, tu peux observer sa forme, son intérieur, ce qui le compose, ce qui le décore, ce qui le fait fonctionner.

Pour toi c’est la même chose. Arrêtes toi. Observe et découvre toi.

C’est le premier pas pour se découvrir ❤

 

 

Non classé

La rencontre avec soi-même

As-tu déjà remarqué comme la vie nous a déconnecté de notre nature profonde? D’ailleurs, est-ce réellement la vie qui nous a déconnecté ou est-ce le processus habituel pour nous amener à une recherche et une évolution?

Tiens, je ne m’étais encore jamais posé la question sous cet angle. Intéressant. Cela me permettra d’avancer en ta compagnie sur ce questionnement.

Arrivé dans cette incarnation dans la peau d’un nouveau né et découvrir sa famille, son entourage. Grandir avec, apprendre à les aimer, à les comprendre. Bon, je saute des étapes, tu ne m’en voudra pas mais si je fais tout le parcours de notre vie, il y en a pour un moment 😉

L’enseignement que l’on reçoit de la part de nos parents, de nos enseignants, de nos employeurs nous amène sur un chemin un peu caillouteux et quelque peu déséquilibrant par moment. Selon la blessure émotionnelle que nous avons à guérir dans cette vie, nous aurons envie de faire plaisir, de se sentir appartenir à une communauté, de se sentir aimer, de se sentir exister pour l’autre,etc…

Ce que nous ne voyons pas à ce moment là c est que nous recherchons tout ça à l’extérieur de nous alors que nous devons aller le chercher à l’intérieur.

Être accepté par les autres quand on ne s’accepte pas soi même, comment y arriver? Cela paraît impossible. Même problématique pour se sentir exister pour l’autre alors que l’on existe pas pour soi même, j’en passe et des meilleures, tu as compris le soucis.

Pour se rencontrer soi-même, il faut prendre le temps de s’observer, de se découvrir. Prendre le temps de voir qui nous sommes réellement au fond de nous. Voir les couleurs qui nous habitent. Accepter également ce que l’on découvre avec bienveillance et amour pour nous. Si ce que l’on découvre de nous, sont des blessures, prendre le temps de panser les plaies, de les chérir et de les guérir.

Il est clair que si nous avions eu un mode d’emploi dans notre enfance pour comprendre que c’est ça notre travail sur cette terre. Se connecter à notre MOI profond, s’aimer pour ensuite aimer les autres, aimer la vie, aimer tout ce qui nous entoure. Cela peut paraître un peu bâteau tout cet amour mais c’est grâce à l’amour que nous nous portons que nous pouvons porter les autres. Il est grand temps de se rencontrer pour ensuite élever le monde.

Où en es-tu dans ta rencontre avec toi même? Cela me ferais plaisir de partager avec toi, ton expérience.